mardi 6 mai 2014

Nouveau défi : Perdre du poids

Oh mon Dieu… Quelle horreur!

Le 17 avril 2014, j'avais rendez-vous avec mon coach. Je sentais que j'avais pris du poids. C'est simple, en enfilant mes jeans, elles étaient tellement serrées que je me sentais comme une saucisse ficelée. HORREUR! Je me sens « toutoune »

moi…     TOUTOUNE! Ayoye! Mais je n'avais pas encore monté sur le pèse-personne.

Bon après m'être obstinée à ne pas monter dessus, Coach réussi à me convaincre. Panique générale dans mon cerveau. Oh, mon Dieu, les chiffres apparaissent, je n'ai pas le choix. 165,8 livres. Je vais m'évanouïr, ben là, pas vraiment, je sens la colère, non plutôt la rage me monter au visage. Je me retiens de vociférer comme un diable dans l'eau bénite. MOI… 165,8 livres!

Et bien voilà, j'ai fais exactement ce que je dis à mes clients et clientes de ne pas faire. La dernière fois que je suis montée sur un pèse-personne, je pesais 142 livres. J'ai pris 23,8 livres, ce n'est pas des farces, 23,8 livres.

Alors, je déclare la guerre à mes bourrelets! Croyez-moi, je ne ferais pas un jour de plus à ce poids-là. Je me connais, j'ai la tête dure, je ne cèderais pas, pas vrai. Je le connais ce combat-là. Je l'ai fait à 25 ans, au moment où j'ai fendu une jupe de cuir à 235 livres! Je l'ai fait à mes compétitions, où coach m'a fait « bulker » et j'ai failli le tuer à la lueur des 165 livres… imaginez, j'ai fait sauter la barre avec virgule 8 livres de plus. Je me haïs…

Plan de match :

Diète sévère, il faut que je perde ce poids-là rapidement. Oui, je sais, il faut le faire lentement. Ben… Désolée, pas moi. Mais je sais : par le mois de juin j'aurai perdu ces livres, mais OUI… je le sais, je serais à la diète jusqu'au mois de septembre. C'est comme ça. Je le sais.

Alors voilà, nous sommes le 6 mai, 19 jours après le début de mon défi… Je pèse ce matin 157, j'ai perdu 1.5'' de taille, de hanches et de poitrine… Pas mal égal de partout, seules les cuisses affichent une réduction de 1''.

Je me suis remise à au moins 3 fois de cardio par semaine à jeun. C'est dur, oui c'est dur. Mais j'ai la tête dure.

Mais je ne suis pas seule, j'ai de bonnes amies qui elles aussi m'ont « challengée ». Elles aussi ont perdu du poids. Elles ont respectivement perdu 8 et 6 livres. Donc, quand on est décidé, ça ne peut pas faire autrement que réussir.

Chapeau à mes amies qui me supportent!

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire