dimanche 15 juin 2014

Défi presque réussi... Maintenant c'est l'heure des "choix concsients"

Cette semaine, ça a été la révélation :-)

Je vais chez Coach et me fait peser.  J'ai la nette impression que quelque chose n'est pas réglo.  Mais enfin, j'aime l'image que le miroir me reflète et j'aime comment mes vêtements tombent depuis quelques jours.

Ce même matin, j'ai fait ma pesée...  tout nue, supposément vide:  148 livres.  Je suis contente, j'ai finalement cassé le 150.

Chez coach...  WOUAWEEE, toute habillée à 14h, 145.5, YOUTIDOUDADÉ!!!!!

Bon, on se calme...  Constat, laquelle des 2 balances je choisi???  la sienne ou la mienne.  Le choix est simple, la sienne.  Mais en même temps, je suis perplexe.  J'attend quelques heures et finalement, vais au Gym, me pèse toute habillée avec mes vêtements de Gym plus les espadrilles et monte sur le pèse personne... 

148,5

Heureuse la madame!  J'ai gagné, je suis arrivée!  58 jours, j'ai finalement perdu mes 20 livres.

J'ai aussi pris la décision d'aller au magasin, acheter un nouveau pèse personne, et lui donne la vérité, la balance de coach est basse, probablement de 2 livres, la mienne (l'ancienne était off de 2.5 livres) et la nouvelle est la bonne.  Hier matin, je me suis pesée, et elle me donne 145,5.

C'est pas grave, maintenant je sais que je peux y arriver.  Je continue encore mon régime strict la semaine et me permettrai le week-end un bon repas de triche, surtout le vin.  Je fais un choix conscient.

C'est ce que j'ai appris, maintenant, je ne dirais plus:  "je fais attention", je dirais:  "je fais le choix de (...)".

C'est ce que j'ai appris de Saroja.  Elle m'a fait l'exposé de la différence psychologique du mot choix.

Elle a tout à fait raison.
Vrai que de mon côté avec mon expérience de compétition, je n'ai pas beaucoup de peine à faire "attention" puisque ça fait partie du quotidien des athlètes.  Mais pour Madame et Monsieur Tout'l'monde, ce mot là à la longue fait pas mal négatif et que comme la majorité des gens, ATTENTION ça vient pénible et on envoie tout ça au rencart.

C'est comme au resto, la relation qu'on a avec les aliments...  Pour moi ça toujours été facile de demander au restaurateur de me servir dans mon assiette ce que je voulais puisque c'est moi qui paie, alors pour moi de commander un steak grillé et d'exiger qu'il remplace les féculents par des légumes vapeur ou une salade, c'est facile.  Pour la plupart des gens, ils se résignent à accepter ce qu'on met dans leur assiette parce que c'est ce qu'on sert dans l'assiette.

Changer votre approche à la nourriture, vous payez, alors faite le choix conscient de ce qu'on vous mettra dans votre assiette.  Et surtout ne vous privez pas d'aller au restaurant, c'est tellement agréable, surtout en bonne compagnie.

Je le sais c'est difficile, mais nous pouvons tous y arriver.  Fixez vous des objectifs réalistes et persévérer!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire