dimanche 18 mai 2014

Ne pas capoter....

J'ai atteint un plateau la semaine dernière, ça faisait depuis mardi le 5 mai dernier, que le pèse personne ne bouge pas...
Mais je me console, et me rassure, j'ai trouvé cette perle là, lisez-là

Voici un extrait:
http://www.indexsante.ca/articles/article-127.html

"L’étape du plateau (stagnation)
Surtout pas de panique. Ce phénomène survient chez la majorité des personnes en processus de perte de poids. Il s’agit d’une période déterminante durant laquelle il ne faut surtout pas se décourager et tout abandonner. À ce stade, abandonner son objectif et revenir à ses anciennes habitudes pourrait s’avérer désastreux, car le corps reprendrait tout le poids perdu et même davantage.
La stagnation peut durer un mois et même plus. Pendant cette période, le poids reste le même malgré le maintien de la diète et l’entraînement physique. Aucune perte de poids n’est enregistrée et c’est souvent le découragement pour la majorité des personnes. Il faut savoir que la perte de poids initiale est principalement reliée à une perte constituée en majorité d’eau. La vraie perte de poids se manifeste après la période de stagnation, d’où l’importance de poursuivre l’objectif établi au départ.
Plusieurs facteurs sont responsables de ce phénomène. Le plateau survient lorsque la dépense énergétique est égale à l’apport calorifique. Une zone de confort psychologique et physique s’installe. Les exercices physiques ne sont souvent plus aussi réguliers en plus de devenir beaucoup trop faciles et la confiance règne dû à la perte de poids des premières semaines. (...)"

J'étais à 156 livres et j'ai été FRU et déçue pendant quelques jours.

Aujourd'hui le 18 mai, je suis à 153 ce matin...  Tout nue :-) Yeah....  J'ai pas lâché, je me suis entêtée.

Mon tour de taille est passé à 28 (1 autre pouce de parti) et mes hanches à 38...  1.5 pouce.

Le prochain jalon:  150 d'ici le 1er juin.  Je vais gagner, finalement, je suis à 8 livres de mon objectif.

La semaine prochaine, c'est le 50tième anniversaire de mon conjoint et je serais en congé de diète pour le souper et le déjeuner...  promis, comme un ami m'a dit hier soir:  "il faut que tu te fasses plaisir pour starter la machine" hummmmm....  j'ai peur, mais ça fera du bien j'en suis sure.

En passant, Merci à ma bonne amie Sophie...  elle m'a invitée à une fête ou on servait un buffet haut de gamme de Sushi, quelles tentations...  C'était tout a fait divin comme plats, mais croyez le ou non, je n'ai rien touché!  Faut croire que je suis vraiment décidée :-)


mardi 6 mai 2014

Nouveau défi : Perdre du poids

Oh mon Dieu… Quelle horreur!

Le 17 avril 2014, j'avais rendez-vous avec mon coach. Je sentais que j'avais pris du poids. C'est simple, en enfilant mes jeans, elles étaient tellement serrées que je me sentais comme une saucisse ficelée. HORREUR! Je me sens « toutoune »

moi…     TOUTOUNE! Ayoye! Mais je n'avais pas encore monté sur le pèse-personne.

Bon après m'être obstinée à ne pas monter dessus, Coach réussi à me convaincre. Panique générale dans mon cerveau. Oh, mon Dieu, les chiffres apparaissent, je n'ai pas le choix. 165,8 livres. Je vais m'évanouïr, ben là, pas vraiment, je sens la colère, non plutôt la rage me monter au visage. Je me retiens de vociférer comme un diable dans l'eau bénite. MOI… 165,8 livres!

Et bien voilà, j'ai fais exactement ce que je dis à mes clients et clientes de ne pas faire. La dernière fois que je suis montée sur un pèse-personne, je pesais 142 livres. J'ai pris 23,8 livres, ce n'est pas des farces, 23,8 livres.

Alors, je déclare la guerre à mes bourrelets! Croyez-moi, je ne ferais pas un jour de plus à ce poids-là. Je me connais, j'ai la tête dure, je ne cèderais pas, pas vrai. Je le connais ce combat-là. Je l'ai fait à 25 ans, au moment où j'ai fendu une jupe de cuir à 235 livres! Je l'ai fait à mes compétitions, où coach m'a fait « bulker » et j'ai failli le tuer à la lueur des 165 livres… imaginez, j'ai fait sauter la barre avec virgule 8 livres de plus. Je me haïs…

Plan de match :

Diète sévère, il faut que je perde ce poids-là rapidement. Oui, je sais, il faut le faire lentement. Ben… Désolée, pas moi. Mais je sais : par le mois de juin j'aurai perdu ces livres, mais OUI… je le sais, je serais à la diète jusqu'au mois de septembre. C'est comme ça. Je le sais.

Alors voilà, nous sommes le 6 mai, 19 jours après le début de mon défi… Je pèse ce matin 157, j'ai perdu 1.5'' de taille, de hanches et de poitrine… Pas mal égal de partout, seules les cuisses affichent une réduction de 1''.

Je me suis remise à au moins 3 fois de cardio par semaine à jeun. C'est dur, oui c'est dur. Mais j'ai la tête dure.

Mais je ne suis pas seule, j'ai de bonnes amies qui elles aussi m'ont « challengée ». Elles aussi ont perdu du poids. Elles ont respectivement perdu 8 et 6 livres. Donc, quand on est décidé, ça ne peut pas faire autrement que réussir.

Chapeau à mes amies qui me supportent!